Site archéologique de Gisira - Adonai
Street View (le cas échéant)
Description

Site archéologique de Gisira - Adonai

Dénomination

Four impérial tardif ; environnements hypogés de la fin de l'Antiquité et du début du Moyen Âge; église rupestre de l'époque byzantine. (A3).

Description 

À l'extrémité nord-est du plateau de Gisira, près de la côte, se dresse une église dédiée à Mater Adonai, qui comprend une grotte d'origine naturelle, le noyau originel du culte. L'intérieur de l'environnement rocheux de plan presque carré, d'environ 2.80 m de haut, est recouvert d'un enduit, aujourd'hui détérioré par l'humidité, qui recouvrait les murs et la voûte. Au centre de la voûte se trouve un grand trou communiquant avec un environnement du monastère au-dessus. Sur le mur du fond il y a une fresque mal conservée appliquée sur un nivellement d'un
petit éperon rocheux; seule l'image de la Vierge couronnée avec l'Enfant dans ses bras s'en distingue. Des décorations peintes florales et linéaires restent sur les parois latérales. Au nord de la grotte, un escalier mène au monastère au-dessus, caractérisé par des pièces utilisées pour les services et des dortoirs. Au sud, la grotte est reliée à un autre environnement hypogé, auquel on accède par une ouverture dans le mur de gauche, désormais muré. D'autres grottes, dont un hypogée funéraire, sont situées dans une petite vallée, à l'est de l'église rupestre. Dans le tronçon côtier voisin, il y a un four romain tardif

Information historique:

Selon des sources hagiographiques, lors des persécutions du IIIe siècle. J.-C., certaines communautés chrétiennes trouvèrent refuge dans la grotte. On raconte que l'évêque Agatone, voulant échapper à la persécution de Diomède, débarqua dans la baie d'Agnone et de là il passa dans le territoire de Lentini, où il réussit à échapper à la recherche du tyran Tertullus. Plus tard, avec d'autres chrétiens, il se réfugia dans un hypogée ouvert sur l'un des flancs de la Gisira. La petite communauté chrétienne a choisi un temple voisin comme lieu de culte, dédié à la Mère de Dieu, construit quelques années plus tôt par Publius, mais abandonné lors des persécutions d'Armato. Elle est identifiable à la grotte d'Adonaï

Sources bibliographiques

Amico V., Dictionnaire topographique de la Sicile, 1858, sv Donia; Vigo A., Neofito (ie, aperçu historique de la Grotte del Greco, au pied du mont Assia en Sicile, des saints qui y vivaient, de l'image de Maria Mater Adonai et de l'Ermitage sous ce titre) 1872, p .66-118,158 ; Zuppello Santangelo F., Mémoires historiques de la ville d'Augusta (fin du XVIIIe siècle). - Mme. non publié, Augusta Municipal Library, collection Blasco), pp. 31-35 ; Salomone S., Augusta illustrata ou Histoire d'Augusta, 1876, pp. 134-136 ; Strazzulla V., Histoire et archéologie de Trotilon, Xifonia, et d'autres sites près d'Augusta di Sicilia, 1899, pp.489-497 ; Orsi, Mulinello près d'Augusta, « NSc », 1902b, p.643 ; Agnello, Architecture byzantine en Sicile 1952, pp. 236-242 ; Garana O. Les catacombes siciliennes et leurs martyrs, 1961, p. 173 ; Messina A., Les églises rupestres de Syracuse 1979, pp. 86-87, Lanteri, Anciens établissements tardifs du territoire de Megarese, 1996b, p.23 ; Lanteri R., Augusta et son territoire, éléments pour une carte archéologique, 1997, pp. 20-23. Lignes directrices 1999, Carte des sites d'Archeol. nos. 211-212.

Zone d'intérêt archéologique, art. 142 lettre m) Décret législatif 42/04

(Texte source de la fiche d'enquête n.17 Plan paysager de la province de Syracuse - Patrimoine archéologique)

 

Fiches du patrimoine archéologique Plan paysager de Syracuse

Insertion de la carte: Ignazio Caloggero

Contributions d'information: Web, Région de Sicile 

Photo : Carte ci-dessus

Note: Le peuplement des fiches de la base de données Patrimoine se déroule par phases incrémentales: catalogage, géoréférencement, insertion d'informations et d'images. Le bien culturel en question a été catalogué et les premières informations ont été saisies. Afin d'enrichir le contenu de l'information, d'autres contributions sont les bienvenues, si vous le souhaitez, vous pouvez contribuer via notre espace "Vos contributions"

Avis de non-responsabilité

Évaluer (1 à 5)
0.000
Envoyer un avis à l'éditeur
[contact-form-7 id = "18385"]
Partager