Gorges du ruisseau Monti Barracù, Cardelia, Pizzo Cangialosi et Corleone (ITA020037)
Street View (le cas échéant)
Description

Gorges du ruisseau Monti Barracù, Cardelia, Pizzo Cangialosi et Corleone (ITA020037)

 

Type de site: Zone de conservation spéciale SAC

Code Art.: ITA020037 - Hectares: 5351

Description:

Le SIC est situé dans la partie nord-ouest du complexe des monts Sicani, où il couvre une superficie totale d'environ 5320 hectares, impliquant les municipalités de Corleone, Palazzo Adriano et Prizzi (province de Palerme). Il comprend une grande zone qui s'étend sur le côté au-dessus de la ville de Corleone, jusqu'à l'alde nord du Monte Colomba, culminant dans les sommets du Pizzo Cangialoso (1457 m), M. Barracù (m 1420) et M. Cardellìa (1286 m). D'un point de vue géologique, il s'agit principalement de calcarénites de glauconite (Tortonien-Miocène inférieur) et de formations carbonates et silico-carbonates des Unités Sicane. Du point de vue bioclimatique, le territoire se situe entre les bandes mésoméditerranéennes (température moyenne température annuelle de 16-13 ° C) et supraméditerranéenne (température annuelle moyenne inférieure à 13 ° C), avec des types d'ombre variables entre le subhumide inférieur et supérieur (pluviométrie moyenne annuelle de 600-1000 mm). Les aspects de la végétation climatique sont pratiquement inexistants dans l'ensemble de la zone suite à la perturbation anthropique qui a conduit à destruction presque totale du couvert végétal d'origine. Le paysage végétal est principalement caractérisé par la dominance des aspects arbustifs et les prairies - en plus des champs cultivés, qui sont répandus dans les zones entourant la SIC - en tant qu'aspects de remplacement des aspects forestiers du passé; des implants ont parfois été réalisés arbres forestiers artificiels dominés par des espèces étrangères à la flore indigène. Quant à la série principale de végétation, sur les fondations calcaires peuvent se réfèrent principalement à ceux du chêne vert - en particulier l'Aceri campestris-Querco ilicis sigmetum -, tandis que sur les sols calciques bruns, il y a des sigmeti se référant au chêne châtaignier (Oleo-Querco virgilianae sigmetum et Sorbo torminalis-Querco virgilianae sigmetum). Il y en a d'autres le long des cours d'eau aspects ripali, en partie attribués à la série des saules pédicellés (Ulmo-Salico pedicellatae sigmetum). liées à des conditions édaphiques particulières, comme dans le cas des parois rocheuses, des zones détritiques, etc.

C'est une zone relativement peu connue du point de vue géobotanique, mais en tout cas d'une certaine valeur naturaliste-environnementale et paysagère, même si partiellement dégradée et fréquemment traversée par des incendies. Dans la section 3.3, indiquée par la lettre D, certaines entités végétales sont répertoriées dont la présence dans le territoire est considéré comme présentant un intérêt phytogéographique significatif.Le site possède une faune comprenant des espèces de vertébrés rares et / ou menacées

 

Source: formulaire Natura 2000 du ministère de l'Environnement

Données ministérielles: Formulaire Natura 2000

Insertion de la carte: Ignazio Caloggero

Photo: web

Contributions d'information: Ignazio Caloggero, Région de Sicile

Avis de non-responsabilité

Évaluer (1 à 5)
3.754
Envoyer un avis à l'éditeur
[contact-form-7 id = "18385"]
Partager