Mont Pellegrino (ITA020014)
Description

Mont Pellegrino (ITA020014)

Type de site: SAC - Zone de conservation spéciale 

Code Art.: ITA020014 - Hectares: 861

Description: 

C'est un biotope d'un intérêt naturaliste et environnemental important, déjà inclus dans la réserve naturelle homonyme; il couvre une superficie totale de 833 hectares, relevant de la zone municipale de Palerme. La zone SIC comprend le promontoire accidenté qui ferme le golfe de Palerme à l'ouest; il culmine aux sommets du Pizzo Semaforo (600 m); légèrement plus bas sont les sommets qui dominent les plaines de Camarrone (574 m) et Torre (586 m). D'un point de vue géologique, le territoire fait partie de la série des montagnes de Palerme, constituées de sédiments liés à la «plate-forme Panormide», du fait d'une tectonique qui a provoqué le chevauchement d'unités principalement carbonatées. C'est un massif datant du Crétacé paléogénique, caractérisé par du calcaire, du calcaire dolomitique, du calcaire oolithique et pseudoolitique, du calcaire biostromal, de la calcirudite, de la calcarénite, de la calcilulite parfois dolomisée et avec des lentilles de brèches intra-formation, avec des phénomènes fréquents de phénomènes karstiques épigés et hypogés. de la classification bioclimatique selon Rivas-Martinez, le territoire s'inscrit principalement dans la zone thermo-méditerranéenne, avec un ombrotype subhumide inférieur; au-dessus de 450-500 mètres d'altitude, il est possible de faire l'hypothèse de conditions tendant vers la ceinture mésoméditerranéenne. Le paysage végétal est fortement affecté par les utilisations intenses du passé. L'urbanisation généralisée de la bande côtière et les populations de forêts artificielles qui couvrent largement le promontoire sont les aspects anthropiques qui affectent le plus sa physionomie. La végétation potentielle de la même zone se réfère principalement à la série suivante: - du palmier nain (Pistacio-Chamaeropo humilis sigmetum), le long des pentes côtières; - du chêne vert et de l'Alaterno (Rhamno-Querco ilicis sigmetum pistacietoso terebinthi), sur les pentes detrital; -Olivastro (Oleo-Euphorbio dendroidis sigmetum), sur les corniches et les crêtes rocheuses les plus sèches (côté sud); - de chêne vert et de lentisque (Pistacio-Querco ilicis sigmetum), dans la partie supérieure du plateau. s'ajoutent également des séries de micro-géoseries liées à des conditions édaphiques particulières, comme dans le cas des parois rocheuses, des zones détritiques, etc.

C'est une zone d'une grande valeur naturaliste-environnementale et paysagère. Il convient de noter les formations chasmophytes d'un intérêt scientifique et paysager significatif, ainsi qu'une communauté de Ziziphus lotus, unique en Italie. Dans la section 3.3, indiquée par la lettre D, sont répertoriées les entités végétales dont la présence sur le territoire est considérée comme présentant un intérêt phytogéographique significatif. Le promontoire du Monte Pellegrino joue également un rôle important dans la migration des oiseaux. La présence d'espèces d'insectes endémiques et / ou rares est également importante

 

Il fait partie de la réserve de Monte Pellegrino

Données ministérielles: Carte ministérielle        Formulaire Natura 2000

Insertion de la carte: Ignazio Caloggero

Photo: web

Contributions d'information: Ignazio Caloggero, Région de Sicile

Note: Le remplissage des fiches de la base de données Heritage se déroule par phases incrémentales: catalogage, géoréférencement, insertion d'informations et d'images. Le bien culturel en question a été catalogué, géoréférencé et les premières informations saisies. Afin d'enrichir le contenu de l'information, d'autres contributions sont les bienvenues, si vous le souhaitez, vous pouvez contribuer via notre espace "Vos contributions"

Avis de non-responsabilité

Évaluer (1 à 5)
0.000
Envoyer un avis à l'éditeur
[contact-form-7 id = "18385"]
Partager