vérifié
vittinacrozzajpeg.jpg

VITTI NA CROZZA Michelangelo Verso 1ère version originale historique et record

Enregistrement historique sur disque CETRA 1951
(premier enregistrement de Vitti 'na crozza)
avec le Quatuor Francesco Li Causi, à la guitare Totò Li Causi,
chante Michele Verso

«Vitti« na crozza »a été enregistré pour la première fois sur des disques Cetra 78 tours en 1951 par le ténor Michelangelo Verso, avec un succès considérable. L'auteur de la mélodie est Franco Li Causi, qui l'a composée pour le film de Pietro Germi, «Le voyage de l'espoir», en 1950. La version originale chantée par Michelangelo Verso ne contient pas le refrain «lalalalero lalero lallalà», ajouté seulement plus tard par d'autres chanteurs.
En 1950, Pietro Germi se rend en Sicile pour commencer le tournage du film «Le voyage de l'espoir». À Agrigente, il rencontre le maestro Franco Li Causi à qui il demande de composer «un motif joyeux-tragique-sentimental» à inclure dans le film. Aucune des propositions du Maestro n'a satisfait le réalisateur, jusqu'à ce qu'à Favara (pendant le tournage) un mineur, Giuseppe Cibardo Bisaccia, récite un poème populaire à Germi, qui commence ainsi: `` Vitti 'na crozza supra nu cannoni, fui curiusu et là vosi spyri, idda m'arrispunniu cu gran duluri, muriri sans toucher de cloches.
Germi, fasciné par les vers, demande à Li Causi de les mettre en musique. La chanson est entrée de plein droit dans la bande originale du film pour être connue en peu de temps dans toute l'Italie. La chanson sera connue, pas l'auteur de la musique, non mentionné ni sur l'affiche du film ni dans le générique d'ouverture ou de clôture: l'auteur de la musique, de toute la musique, est Carlo Rustichelli, célèbre auteur de bandes sonores. Ce n'est qu'en 1979 que la SIAE (Société italienne des auteurs et éditeurs) a reconnu la paternité de la musique au Maestro Li Causi.
Grâce au film et au disque Cetra réalisé pour enregistrer par Li Causi au ténor Michelangelo Verso, cet «hymne» sicilien a atteint une diffusion internationale.

Une récente interview avec moi à propos de cette chanson que vous pouvez lire sur le lien suivant: http://pensierimeridionali.blogspot.com/2013/07/unintervista-con-michelangelo-verso-jr.html

Traduction du texte en italien:

J'ai vu un crâne

J'ai vu un crâne au sommet d'un canon
J'étais curieux et je voulais lui demander
il a répondu avec une grande douleur
mourir sans le son des cloches.

Fini mes années
ils sont partis et je ne sais pas où
maintenant qu'ils ont quatre-vingts ans
l'appel vivant et les morts ne répondent pas.

Fais-moi refaire ce lit
car par les vers j'ai tout dévoré
si je ne rachète pas mon péché ici
Je le paierai dans la prochaine vie avec du sang brisé.

Il a répondu avec une grande douleur
mourir sans le son des cloches!

 

 

En savoir plus sur Archives historiques siciliennes

Devenez l'auteur de La Sicilia à Rete, découvrez toutes les bases de données 3.0 dont les auteurs sont la même communauté "Archives 3.0 de la Sicile sur le net » 

Découvrez les bases de données du patrimoine culturel sicilien: Patrimoine des cartes de données

vittinacrozzajpeg

Partager cet article
Avoir votre mot à dire!
01
Partager